Fiche pratique camping-car

rechercher un

revendeur

dans votre région

..
installer
un boiler elgena

Pièces et main d'oeuvre

* Durée du montage : 5 à 6 heures
* Niveau de difficulté : difficile
* Coût du boiler en kit prêt à monter : contenances : de 10 à 50 litres ; prix : de 485 à 640 €.
* Distribué par Plastic et Formes

Tél: 09 77 79 54 49.

E-mail : plasticformes@wanadoo.fr

Site : www.plasticformes.com

boiler elgena à récupération des calories du moteur.

l’une des façons les plus efficaces d’épargner sa réserve de gaz consiste à récupérer les calories du moteur pour chauffer l’eau du circuit domestique. voici comment.
Principe

.*Le liquide de refroidissement étant détourné au niveau de l’aérotherme du chauffage de cabine, il ne commencera à chauffer l’eau du boiler que lorsque le moteur aura atteint sa température de croisière (environ 80°). Il n’y a donc aucun danger pour ce dernier.


*Le boiler est composé d’une cuve en inox équipée d’un serpentin.


*L’échange thermique s’effectue entre l’eau du circuit domestique qui se trouve dans la cuve et le glycol chauffé par le moteur, circulant dans le serpentin.


*L’eau étant portée à 80°, il existe un fort risque de brûlure.

*Pour l’écarter, on place une vanne trois voies thermostatique en sortie de boiler afin de mitiger l’eau chaude avec de l’eau froide pour qu’elle ne dépasse pas les 70° recommandés.
Conditions d'installation

*Afin de réduire les déperditions de chaleur dues à de trop grandes longueur de Durits, le boiler devra être installé à un endroit situé le plus près possible du moteur.


*Il est maintenu sur le plancher par des pattes métalliques.


*On pourra monter le boiler en série avec un combiné à gaz. Pour cela, il faudra brancher la sortie d’eau chaude du boiler sur l’entrée prévue normalement pour l’eau froide sur le combiné.


*Il suffira alors d’arrêter la production d’eau chaude du combiné pour faire des économies de gaz ou de maintenir le combiné en marche et de bénéficier ainsi d’une plus grande réserve d’eau chaude.


*Le boiler ne comportant pas de dispositif de sécurité, en hiver, il faudra penser à le purger en cas de remisage du camping-car.


*Certains modèles de boiler comportent une résistance électrique pouvant être utilisée lorsque le camping-car est raccordé au réseau 230 V (terrains de camping).

Boîte à outils : Une perceuse, un tourne-
vis cruciforme, un tournevis plat, un jeu
de clé, un cutterl.

inventorier le matériel nécessaire : un boiler, quelques mètres de tuyau armé en PVC rouge et bleu de 10 mm de dia-
mètre ; de la Durit en caoutchouc de 18 mm de diamètre ; une vanne de sécurité ; une vanne trois voies thermostatique, des colliers ruban en acier inox.
.
Déterminer un endroit pour installer le boiler, l’idéal étant un coffre situé le plus près possible du moteur.
Il faudra laisser suffisamment de place autour de l’appareil pour permettre le libre passage des Durits et des tuyaux.
Préparer le boiler : pour commencer, visser la vanne de sécurité sur le raccord situé en bas de l’appareil.
Veiller à réaliser une bonne étanchéité du pas de vis à l’aide d’une pâte spéciale et de filasse.
Une fois la vanne de sécurité en place, raccorder le tuyau d’évacuation de surpression.
Ensuite, visser la purge et brancher un second tuyau dessus.
Prévoir deux orifices dans le plancher de la cellule pour passer les tuyaux d’évacuation et permettre l’écoulement.
Raccorder le circuit d’eau : pour commencer, brancher un morceau de tuyau (d’environ 15 cm de long) en PVC rouge entre le raccord de gauche (par convention, l’eau chaude est toujours à gauche) et le téton d’entrée de la vanne trois voies thermostatique..
Brancher l’arrivée d’eau froide (tuyau bleu) sur le raccord de droite en ayant disposé un T au préalable.
Ensuite, raccorder le T au téton inférieur de la vanne trois voies.
Le téton de sortie de la vanne sera branché au circuit d’eau chaude de la cellule.
Après avoir repéré l’entrée et la sortie de l’aérotherme du chauffage de cabine et vidangé le circuit de refroidissement
(on peut aussi fermer la canalisation en caoutchouc de sortie du vase d’expansion avec une pince-étaux),
couper les Durits
à l’aide d’un cutter.
Une fois les Durits coupées, enfiler des T de dérivation en laiton.
Au besoin, chauffer légèrement (sans détruire le caoutchouc) les extrémités pour que ces dernières couvrent entièrement les raccords, afin que la liaison soit solide.
Faire passer les Durits sous le châssis du véhicule en choisissant un itinéraire peu exposé aux risques d’arrachement.
Si malgré tout, les Durits courent un  risque, il faudra les protéger par une gaine en alu ou en PVC.
Mettre le boiler en place en vissant les pattes au plancher de la cellule.
Brancher les Durits du circuit de refroidis-
sement, connecter l’arrivée d’eau froide et raccorder l’eau chaude au circuit.
Bien vérifier le serrage de tous les colliers avant de mettre en eau.Mettre le boiler en place en vissant les pattes au plancher de la cellule.
Brancher les Durits du circuit de refroidis-
sement, connecter l’arrivée d’eau froide et raccorder l’eau chaude au circuit.
Bien vérifier le serrage de tous les colliers avant de mettre en eau.
Pour installer un Nautic Therm et un boiler en série, il faut :
*Détourner l’arrivée d’eau froide (1) d’origine du boiler vers le Nautic Therm
(en rallongeant la canalisation) et la raccorder sur l’embout d’entrée (2) de ce dernier.
*Brancher la canalisation d’eau chaude sortant du chauffe-eau (3) à la place de l’arrivée d’eau froide du boiler (4). Entre les deux, on pourra interposer une dérivation à l'aide d'une vanne 3 voies (5) afin de shunter le combiné si nécessaire.
*A la sortie d’eau chaude du combiné (6), on installe un clapet anti-retour (7) et un T (8) pour envoyer l'eau chaude du boiler vers le circuit domestique lorsque le combiné est shunté.   
La température de l’eau chaude ne devant pas dépasser 60 à 70 °, il faudra régler la vanne thermostatique trois voies en conséquence.

haut de page